PhylogĂ©nie des agrumes 🍋

La phylogĂ©nie est l'Ă©tude des relations Ă©volutives entre les organismes vivants. Elle permet de comprendre comment les diffĂ©rentes espĂšces sont apparentĂ©es les unes aux autres et comment elles ont Ă©voluĂ© au cours du temps. Pour reprĂ©senter ces relations, les biologistes utilisent des arbres phylogĂ©nĂ©tiques qui montrent les diffĂ©rentes branches de l'arbre de vie. Chaque branche de l'arbre reprĂ©sente une espĂšce ou un groupe d'espĂšces qui ont des ancĂȘtres communs.
Dans le cas des agrumes, la phylogénie permet de comprendre les relations évolutives entre les différentes espÚces cultivées d'agrumes.

Les taxons de base

Selon les Ă©tudes les plus rĂ©centes, il est dĂ©montrĂ© que les quatre espĂšces ancestrales (C. reticulata, C. maxima, C. medica et C. micrantha) sont les ancĂȘtres communs de toutes les espĂšces cultivĂ©es d'agrumes.

Citrus micrantha (parfois Micrantha)

C'est une espÚce d'agrumes sauvages originaire du sud des Philippines, appartenant au groupe Papeda. Deux variétés au moins sont connues :

  • biasong papeda Ă  petites fleurs (C. micrantha var. micrantha)
  • samuyao, papeda Ă  petits fruits (C. micrantha var. microcarpa)

On considÚre actuellement que Micrantha ferait partie de Citrus hystrix, mais les données génomiques sur ce dernier sont encore insuffisantes pour tirer des conclusions définitives.

Citrus medica L., le cédratier

C'est une espĂšce d’arbres de la famille des RutacĂ©es, dont le fruit, nommĂ© cĂ©drat, est utilisĂ© pour son Ă©corce aromatique. Les cĂ©dratiers (Citrus medica L) sont peu Ă  peu apparus dans la zone correspondant aujourd'hui au Nord-Est de l'Inde. La main de Bouddha (Citrus medica var. sarcodactylis) est une variĂ©tĂ© asiatique de cĂ©drats. Les cĂ©dratiers sont mono embryonnĂ©s.

Citrus maxima, le pamplemoussier

C'est une espĂšce d’arbres fruitiers de la famille des RutacĂ©es. Il est originaire d'Asie du Sud-Est oĂč il est connu depuis plus de quatre mille ans et cultivĂ© pour son fruit. Les fruits du pamplemoussier (C. maxima) sont des agrumes de grandes tailles pouvant peser jusqu’à 8 kg.

Comme les cédratiers et quelques variétés de mandariniers, les pamplemoussiers (Citrus maxima) sont mono embryonnés.

Citrus reticulata, le mandarinier

C'est une espĂšce d’arbres de la famille des RutacĂ©es produisant des agrumes nommĂ©s mandarines. Les mandariniers (C. reticulata) seraient originaires de la Chine et leur nom proviendrait de la couleur des robes des mandarins. Il faudra attendre le dĂ©but du XIXe siĂšcle pour sa culture en Europe.

L’évolution des espĂšces des agrumes

Ces quatre espĂšces ancestrales, Citrus maxima (les pamplemoussiers), Citrus reticulata (les mandariniers), Citrus medica (les cĂ©dratiers) et Citrus micrantha ont tout d’abord Ă©voluĂ© sĂ©parĂ©ment dans des zones gĂ©ographiques distinctes et ont acquis des caractĂ©ristiques spĂ©cifiques en rĂ©ponse aux contraintes environnementales de ces zones (Citrus maxima dans l’archipel Malaisien, Citrus reticulata le sud de la Chine, Citrus medica le nord-est de l’Inde, Citrus micrantha le sud Philippines).

Avec le dĂ©veloppement des dĂ©couvertes de nouveaux continents et les Ă©changes commerciaux entre diffĂ©rents pays, les espĂšces d'agrumes ont Ă©tĂ© introduites dans des zones gĂ©ographiques diffĂ©rentes de celles oĂč elles ont Ă©voluĂ©. Cela a conduit Ă  des rencontres entre des espĂšces qui n'auraient pas Ă©tĂ© en contact dans la nature, ce qui a favorisĂ© de nouveaux croisements interspĂ©cifiques. Ces croisements ont permis de crĂ©er de nouvelles espĂšces et de nouvelles variĂ©tĂ©s d'agrumes avec des caractĂ©ristiques uniques : les espĂšces dites secondaires.

Les espĂšces dites secondaires

Les croisements ont contribué à augmenter la diversité des agrumes. Ils ont donné naissance, par hybridations interspécifiques naturelles, à la plupart des variétés cultivées d'agrumes, comme les orangers, les pomelos, les citronniers et les limettiers.

Les hybridations interspĂ©cifiques naturelles sont des croisements entre des individus appartenant Ă  des espĂšces diffĂ©rentes. Ces croisements peuvent subvenir de maniĂšre naturelle lorsque des individus d'espĂšces diffĂ©rentes se croisent dans la nature, sans intervention humaine. Cela peut se produire lorsque les espĂšces se trouvent dans des zones gĂ©ographiques proches les unes des autres et ont des pĂ©riodes de floraison et de fructification similaires. Les hybrides ainsi produits peuvent ĂȘtre fĂ©conds ou infertiles, et peuvent prĂ©senter une combinaison de caractĂ©ristiques de leurs parents.

Voici les espĂšces dites secondaires :

Citrus sinensis

L’oranger est une espĂšce d'arbuste fruitier de la famille des RutacĂ©es, cultivĂ© dans les rĂ©gions chaudes, comme les pays mĂ©diterranĂ©ens. Il produit des fruits sucrĂ©s appelĂ©s oranges. Il est considĂ©rĂ© comme l'un des hybrides interspĂ©cifiques les plus anciens cultivĂ©s aujourd'hui. Il serait apparu il y a plusieurs millĂ©naires.
Il est probablement le résultat d'un croisement entre le pamplemousse et la mandarine, qui sont les deux espÚces ancestrales. L'oranger est également connu pour sa capacité à produire des embryons non sexués appelés "nucellaires" dans ses pépins, qui permettent de cloner l'arbre. Cette capacité de multiplication végétative a probablement contribué à sa popularité et à sa propagation dans les cultures d'agrumes.

Citrus aurantium

Le bigaradier, oranger amer ou oranger de SĂ©ville est une espĂšce d’arbres de la famille des RutacĂ©es produisant des agrumes nommĂ©s bigarades ou oranges amĂšres. Il serait un hybride entre le pamplemoussier (Citrus maxima) et le mandarinier (Citrus reticulata). Il est cultivĂ© comme plante dĂ©corative ou pour des usages alimentaires, pharmaceutiques, cosmĂ©tiques.

Citrus paradisi

Le pomelo, est une espĂšce d'arbuste fruitier de la famille des RutacĂ©es. C'est un hybride entre l'orange douce (Citrus sinensis) et le pamplemousse (Citrus maxima) : Citrus sinensis × Citrus maxima.
C. paradisi est un nom scientifique pour un fruit appelé pomelo. Le pomelo est souvent connu sous le nom vernaculaire de pamplemousse, mais il est en réalité un pomelo. Citrus paradisi a hérité de certaines caractéristiques du pamplemoussier (Citrus maxima), dont la taille importante du fruit et une certaine amertume, cependant la peau est moins épaisse.

Citrus limon

Le citronnier, Citrus × limon, est une espĂšce de petits arbres fruitiers de la famille des RutacĂ©es, cultivĂ©e pour son fruit le citron. Citrus limon est un hybride entre le cĂ©dratier (Citrus medica) et le bigaradier (Citrus aurantium).

Citrus aurantifolia

Le limettier mexicain, est un petit arbre de la famille des Rutacées produisant un fruit appelé lime ou citron vert. Il serait un hybride de C. medica (le cédrat) et de C. micrantha.

Hybridation des agrumes

Dans le cas des agrumes, les hybridations interspĂ©cifiques naturelles ont jouĂ© un rĂŽle important dans l'Ă©volution des espĂšces cultivĂ©es. Les quatre espĂšces ancestrales (C. reticulata, C. maxima, C. medica et C. micrantha) ont Ă©tĂ© Ă  l'origine des espĂšces dites secondaires. Ces croisements ont permis de crĂ©er de nouvelles espĂšces et de nouvelles variĂ©tĂ©s d'agrumes avec des caractĂ©ristiques uniques. Il est important de noter que l’arbre phylogĂ©nĂ©tique des agrumes est en constante Ă©volution en raison des nouvelles dĂ©couvertes scientifiques. Le dĂ©cryptage des structures interspĂ©cifiques des gĂ©nomes des agrumes n’a pas fini de nous rĂ©vĂ©ler ses secrets et ces dĂ©couvertes pourraient modifier les savoirs actuels.