Association aromatiques et légumes : les bienfaits au potager.

C’est quoi l’association des plantes ?

L’association de plantes est un ensemble de pratiques qui servent à améliorer les cultures ou bien à optimiser une surface cultivée.

l’association de plantes peut être employée pour optimiser un espace de culture. C’est le cas pour les cultures intercalaires dans lesquelles sont combinées des plantes qui ont des spécificités favorables à une culture de proximité : des vitesses de croissance différentes et des systèmes racinaires non concurrents pour ne pas se nuire, des formes et hauteurs variables qui apportent ombrage , support ou bien encore jouent un rôle de couvre sol. (technique des trois sœurs, ou Milpa),

l’association de plantes, c’est aussi un ensemble de connaissances obtenues de façon empirique ou étudiées qui participent à l’amélioration des cultures, et qui s’appuient sur plusieurs phénomènes :

  • l’allélopathie : certaines plantes peuvent échanger entre elles, via leurs composés chimiques des interactions positives ( coopération ou la stimulation ) ou négatives (effet inhibiteur sur la germination et la croissance ). Ces composés allélochimiques peuvent être libérés dans le sol par les racines ou par la décomposition de la plante morte (paillis, muka*…), ou encore dans l’air par les parties aériennes. Les principes de l’allélopathie sont fréquemment appliqués pour limiter les adventices (mauvaises herbes) mais aussi les agents pathogènes (bactéries, champignons, nématodes). Il existe des plantes allélopathiques tapissantes (moins de 10 cm de hauteur), basses à moyennes (de 20 à 50 cm de hauteur), de hauteur moyenne et arbustes (de 60 cm à 1,50 m).
  • La présence de plantes qui dynamisent la biodiversité : les plantes mellifères pour attirer les insectes pollinisateurs. Les plantes attractives ou répulsives (principe du push-pull) qui participent à la lutte biologique contre les ravageurs.
  • La présence de plantes qui contribuent à l’amélioration du sol et fournissent un engrais vert.

*Muka = biomasse distillée, matière résiduelle après extraction des huiles essentielles pouvant servir de paillis ou valorisée en granules de chauffage.

l’association plantes aromatiques et Légumes

Pourquoi les plantes aromatiques sont elles utiles au potager ?

  • Elles sont butinées par les insectes pollinisateurs.
  • Elles protègent les cultures. Elles sont les hôtes de nombreux insectes auxiliaires et leur pouvoir répulsif éloigne les bioagresseurs.
  • Certaines limitent la prolifération des adventices. Les aromatiques de la famille des Lamiacées (Romarin, Menthe, Lavande papillon, sauge, thym, serpolet) possèdent un fort pouvoir allélopathique reconnu qui inhibe la germination et la croissance d’autres plantes.

Sources : travaux de G. DELEUIL (1966) sur l’influence des sécrétions toxiques radiculaires de la Ciste de Montpellier et de Lavande papillon sur les germinations. Travaux de W. H. MULLER, P. LORBER, B. HALEY, (1968)

Il est recommandé d’implanter 1/3 de fleurs et plantes aromatiques dans son potager. Petit moyen mnémotechnique d’associations légume et aromatique, c’est comme dans nos assiettes : tomate-basilic, concombre-aneth, ciboulette-carotte…

Angélique

Plante herbacée de la famille des Apiacées, cultivée comme plante condimentaire et médicinale. Attractive : son odeur attire les coccinelles et autres insectes butineurs. Fort effet allélopathique inhibiteur sur la croissance du céleri, de l’aneth et la betterave ( à maintenir jusqu’à a 2 /3 m de distance de celles ci et à planter à l écart d’1m des autres plantes).

Absinthe

Plante aromatique et médicinale de la famille des Astéracées. Ses sécrétions racinaires ont un fort effet allélopathique car elles inhibent la croissance des plantes environnantes et adventices. C’est donc une plante à maintenir à l’écart (1m minimum) des cultures. En purin c’est un fongicide contre la rouille du groseillier. Répulsive : elle dégage une forte odeur qui éloigne les pucerons, les altises, la piéride du chou ou la mouche des semis des haricots. Coupez et utilisez ses feuilles au pied de vos plantations. Ses amis : chou, navet, haricot, groseillier, radis, agrumes, carotte. A planter à proximité de la vigne. Ses ennemis : tomate, basilic , carvi, fenouil , anis vert, sauge…

Aneth

Plante herbacée de la famille des Apiacées (Ombellifères) médicinale et condimentaire. Son nectar est une ressource alimentaire pour les auxiliaires de la famille des ichneumons ( parasitoïde du charançon de la tige du chou et de la teigne des crucifères). Répulsive : éloigne la teigne des crucifères (choux), le sphinx de la tomate et autres larves de papillons nuisibles, désoriente la mouche de la carotte, repousse la punaise de la courge. Effet allélopathique : inhibe la croissance de l’angélique mais favoriserait le développement des laitues et des concombres et aiderait à la levée des semis de carottes et à la croissance saine des plantes voisines. Ses amis : Bette, betterave rouge, choux, concombre, cornichon, laitue, oignon, navets. Ses ennemis : l’aneth n’apprécie pas la proximité de l’angélique.

Rôle répulsif Anethsur ravageurs bio-agresseursdes Légumes
brouille le sens olfactifmouches blanchestomate, concombre courgette aubergine piment ,chou, fraisier cucurbitacée
brouille le sens olfactifdoryphorespomme de terre, tomate, aubergine

Aurone (ou armoise citronnelle)

Plante herbacée vivace de la famille des Astéracées cultivée comme plante condimentaire et ornementale. Répulsive : forte odeur qui éloigne les pucerons, la piéride du chou. Amis : comme l’absinthe elle est à planter à proximité de la vigne. Fort effet allélopathique : inhibent la croissance des plantes environnantes et adventices.

Basilic

plante herbacée de la famille des Lamiacées, cultivée comme plante aromatique, condimentaire et médicinale. Effet allélopathique : protègerait des maladies fongiques ( oïdium, mildiou) et serait toxique pour certaines nématodes. Répulsif : son parfum repousse les pucerons et les aleurodes. Attractif : sa floraison attire les pollinisateurs. Amis : Il se plaît bien avec les piments, fenouil, cucurbitacées (concombre, courge, courgette, cornichon, melon, pastèque, potiron, potimarron…), fèves, choux et asperges. Le basilic stimulerait la croissance des tomates. Ennemis : Rue et absinthe inhibent sa croissance.

Ciboulette

Plante aromatique de la famille des Amaryllidacées. Effet allélopathique : Vertu antifongique, protégerait de la rouille des cassissiers et groseilliers ainsi que de certaines maladies des fraisiers. Répulsive : repousse les pucerons et la mouche de la carotte. Amis : Carotte, cassis, céleri, concombre, courge, cornichon, fraisier, tomate, groseillier. Ennemis : Ail, asperge, haricot, chou, échalote, fève, haricot, oignon, piment, pois, poivron, radis.

Cerfeuil

Plante herbacée de la famille des Apiacées, condimentaire et médicinale. Ressource nutritive pour l’auxiliaire comme la syrphe ceinturé dont les larves se développent aux dépens des pucerons. Répulsif : repousse les pucerons, les fourmis, les limaces, escargots. Amis : salade, radis, chou fleur, chicorée.

Coriandre

Plante herbacée annuelle de la famille des Apiacées ( ex Ombellifères), aromatique et médicinale. Attractive (Ressource de nourriture) : attire de nombreux auxiliaires comme la mouche tachinaire, insecte diptère dont la larve parasite les chenilles; la Chrysope dont les larves s’attaquent aux pucerons, aux chenilles de plusieurs lépidoptères, aux cochenilles et aux acariens ( dont les araignées rouges); le syrphe porte-plume (Insecte Diptère) dont les larves consomment les pucerons. Répulsive : éloigne la mouche des carottes, les doryphores, les pucerons. Amis : carotte, pois, chou, betterave, concombre, pomme de terre, cucurbitacée. Ennemis : fenouil, sauge.

Carvi (cumin des prés)

Plante herbacée bisannuelle de la famille des Apiacées, aromatique et médicinale. Attractive : attire les auxiliaires protecteurs du chou. Amis : pois, chou. épinard, fève, moutarde. Ennemis : fenouil, tomate, absinthe.

Estragon

Plante herbacée vivace semi-persistante de la famille des Astéracées,  aromatique et médicinale. Effet allélopathique : exercerait par ses sécrétions racinaires une action bénéfiques sur les plantes voisines.

Hysope

Arbrisseau vivace de la famille des Lamiacées, aromatique, condimentaire et médicinale. Attractive : attire les papillons et insectes pollinisateurs. Répulsive : éloigne les fourmis, limaces, escargots. Elle repousserait la piéride du chou mais son efficacité reste à prouver.

Lavande

Arbrisseau vivace de la famille des Lamiacées. aromatique et médicinal. Plante attractive : attire les papillons et insectes pollinisateurs. Répulsive : éloigne les fourmis, les pucerons. Amis : agrumes. Ennemis : gêne la croissance de la mélisse.

Mélisse

Plante herbacée vivace de la famille des Lamiacées, aromatique et médicinale. Plante mellifère qui attire les abeilles. Effet allélopathique : gênerait la croissance de la lavande et de la sauge et repousserait les ravageurs du chou. Répulsive : contre les fourmis Amis : Chou. Ennemis : Lavande et de la sauge.

Menthe

Plante herbacée vivaces de la famille des Lamiacées, aromatique, condimentaire et médicinale. Attractive : La menthe attire de nombreux auxiliaires (coccinelles, abeilles, mouches, papillons, hyménoptères). Répulsive : repousse les pucerons noirs, la piéride du chou, la mouche de la carotte, les fourmis. La menthe poivrée est à utiliser pour son odeur très forte. Amis : chou, Brocoli, navet, pois, radis, tomate. Ennemis : les carottes n’aiment pas la menthe.

Origan

Plante herbacée vivace de la famille des Lamiacées, médicinale et aromatique. Mellifère ( beaucoup de papillons). Répulsif : repousse les parasites de la vigne, certains insectes phytophages (baladin des noisettes). Amis : vigne, haricot, concombre, piment, courge. Ennemis : chou.

Persil

Plante herbacée de la famille des Apiacées,  aromatique et médicinale. Répulsif : repousse les pucerons. Amis : artichaut, asperge, oignon et tomate. Ennemis : céleri, laitue, pois, poireau.

Pimprenelle

Plante herbacée vivace de la famille des rosacées, aromatique et médicinale. Effet allélopathique : stimulant dans la rhizosphère et la végétation environnante.

Romarin

Arbrisseau de la famille des Lamiacées, aromatique et médicinale. Mellifère. Effet allélopathique : effet inhibiteur à l’égard de la germination et de la croissance de certaines plantes annuelles. Répulsif : repousse la piéride du chou, la teigne des crucifères, la mouche de la carotte, les limaces. Amis : haricot, roquette, radis, navet, carotte, tomate, achillée millefeuille. Ennemis : gênerait la sauge.

Sauge

Sous-arbrisseau de la famille des Lamiacées, condimentaire et officinale. Mellifère ( abeilles, bourdons, papillons). Plante hôte (habitat occasionnel) de l’Anagrus atomus (hyménoptère qui parasite les œufs de cicadelles). Anagrus atomus parasite plus de 34 espèces de cicadelles dont les cicadelles de la vigne, des tomates de serre. Effet allélopathique : effet inhibiteur. Répulsif : L’odeur des feuillages de la sauge repoussent la piéride du chou, la mouche de la carotte et la mouche de l’asperge, les limaces, les fourmis, les pucerons. Amis : déposer les feuilles aux pieds des asperges, choux, carottes, tomates, haricots. Ennemis : mauvais voisinage avec la mélisse, le thym, le romarin ( Lamiacées) et l’absinthe qui sont elles aussi des plantes à fort effet allélopathique.

Thym

Plante de la famille des Lamiacées, aromatique et médicinale. Effet allélopathique inhibiteur. Attractif pour les abeilles et de nombreux auxiliaires. Répulsif : Le thym éloigne les mouches blanches (aleurodes), la piéride du chou, les chenilles, les pucerons, les limaces et les fourmis. Amis: épinard laitue (limaces), brocoli, chou, poireau, radis, tomate, fève, pois concombre, aubergine, betterave, carotte, fraisier.